Billet oral du Président lors de l’assemblée générale

Chers membres, Cher Syndic,

Au nom de notre association, je suis heureux de compter parmi notre assemblée la présence d’un membre de l’exécutif de notre commune, plus précisément du Syndic Monsieur Jacques-André Conne. Cher Syndic, votre présence nous démontre votre implication sportive au sein de votre commune et, particulièrement, votre intérêt pour notre association. Nous en sommes très touchés.

Il est vrai que notre club de tennis permet aux habitants de la commune, ainsi que des communes avoisinantes, de s’intégrer socialement et offre aux jeunes un passe-temps pour certains et un sport pour d’autres, heureuse alternative aux réseaux sociaux.

L’occasion m’est donnée à nouveau d’informer l’assemblée que la commune nous aide de plusieurs manières : mise à disposition d’un droit de superficie, rabais sur les coûts de l’électricité, réfection de notre fameux parking qui se dégrade d’année en année, etc… Nous pouvons donc adresser nos sincères remerciements à la commune.

Le temps est arrivé d’effectuer un bilan, ce qui est, pour ceux qui connaissent mon métier, une habitude.

Mais, contrairement à mon quotidien, je fais un bilan presque dénué de chiffres, et tant mieux. En effet, des raisons personnelles me poussent à prendre du recul et j’aimerais, si l’assemblée de ce jour en décide ainsi, poursuivre mes activités au sein du comité pour une seule année supplémentaire, sans charge de la présidence.

Ce n’est pas sans un petit pincement au cœur que je quitte mes fonctions ce soir et le comité l’an prochain, tant il est vrai qu’une telle bonne ambiance au sein d’un comité est rare. J’en profite pour remercier mes petits camarades du présent comité, mais aussi ceux que j’ai croisés et qui ont démissionné avant.

Un peu comme en politique, peu s’investissent dans les associations au prétexte de manquer de temps – il semble que ce soit une excuse à la mode. Je résumerais surtout qu’il faut faire une différence entre “ne pas avoir le temps” ou ne pas “prendre” le temps. On constate souvent que ce sont les personnes fortement occupées qui acceptent de rejoindre un comité. N’est-ce pas  paradoxal ? Je remercie mes prédécesseurs, ainsi que tous les comités précédents qui ont su s’investir dans une société de plus en plus égoïste. Il n’est donc jamais facile de quitter un comité non sans avoir trouvé sa succession, car cela rend fragile la pérennité des associations.

Désolé d’insister sur les remerciements, mais je ne pouvais pas oublier de remercier une personne qui m’a connu depuis le début et qui s’est surtout énormément investie pour le TCL, cette personne ici présente, Allyocha, pour ses années au comité et en qualité de président. Je n’ai qu’une seule crainte, celle de ne plus le revoir après sa démission de ce soir, mais nous allons le revoir encore un peu cette année, car c’est à son contact que j’ai tout appris de la gestion des tournois, et vous n’êtes pas sans savoir qu’il m’accompagne depuis quelques années, et déjà bien avant, dans une tâche passionnante qui prend énormément de temps, à savoir “le tournoi des singes”, tournoi qui compte le plus grand nombre de participants du canton et, si l’on ajoute le tournoi juniors, le plus grand de Suisse Romande.

A ce propos, je profite de dire que nous cherchons des volontaires à notre succession !

Comme dans toute association, les responsabilités sont assez lourdes en ce sens qu’un comité de bénévoles exerce un rôle d’employeur, par conséquent, des professionnels en dépendent. Pour le tennis club Lutry, il s’agit surtout de professeurs.

La grande difficulté, à Lutry, est de recruter des profs de tennis à qui nous ne pouvons offrir une saison d’hiver. Cela pose beaucoup de problèmes ! En cela, j’aimerais faire sous forme de petit clin d’œil à notre syndic ici présent, un vœux plus qu’un rêve j’espère, qui serait d’avoir un jour et à moyen terme, une solution pour l’hiver. Mais cette charge incombera à mes successeurs.

J’ai forcément quelques regrets, notamment de ne pas avoir été assez présent pour accompagner Julien, notre nouveau professeur et responsable des juniors. Oui, encore, vous allez me dire, oui je remercie Julien d’avoir su faire évoluer le mouvement juniors, selon la volonté que j’avais émise à ma nomination. Je regrette également qu’une famille de juniors prometteurs ait du quitter le club, pour la simple et légitime raison que la maman et le papa ne pouvaient pas se démultiplier pour accompagner leurs 4 enfants aux 3-4 différents lieux d’entraînement, et aux mêmes heures en hiver. Notre club ne peut pas offrir une meilleure solution.

Toujours en qualité d’employeur, je suis heureux d’avoir trouvé un responsable de l’entretien qui puisse être disponible et qui, selon les échos, fait le bonheur des membres et participe pour beaucoup à garder de bons contacts avec Fleur de pains.

Fier d’avoir créé, dans un premier temps, un tournoi interne pour les juniors, “la Jaros cup”, dont l’organisation a été confiée comme son nom l’indique à Jaros, puis le Monkey Juniors Trophy, tournoi Swisstennis ouvert à tous les licenciés, pour l’organisation duquel Kenzo m’assiste depuis le début et que je vais remercier à son tour, encore allez-vous me dire, mais voilà c’est fait 🙂 sans oublier Allyocha, également, pour le tirage au sort.

Enfin, je tiens à remercier nos sponsors, que je ne citerai pas mais dont les noms figurent sur notre site internet et nos différentes affiches, qui ont fait prendre une dimension aux tournois, respectivement au club, une réputation qui va au-delà de notre canton.

Fier des équipes interclubs qui, comme je le souhaitais dans mes précédents discours, progressent et montent dans la hiérarchie du tennis Suisse, et qui sont sur le chemin des buts que je m’étais fixés. Promotion cette année de la première équipe masculine, mais presque trop rapide car la succession en nombre de juniors n’est pas encore prête ! Nous avons proposé aux frères Forster de rejoindre l’équipe 1ère en 2014, mais ils ont décidé de rester fidèles à leur équipe de 2e ligue, ce qui est très largement compréhensible, car cela démontre la bonne ambiance et l’unité de leur team qui a frôlé les tours de promotions, bravo.

Content d’avoir créé les sparrings au sein du club sous l’impulsion de Xavier qui nous a quittés depuis, mais qui m’avait proposé le principe. Mais aussi quelques regrets de n’a pas avoir eu assez de temps pour l’accompagner l’an dernier, nous n’avons pas encore assez de “parrains” malheureusement. J’espère que ce n’était qu’une année de transition.

Je sais que je m’étale, mais je ne peux pas oublier le grand travail entreprit depuis presque 2 ans, que ce soit pour le club-house ou les réunions d’une commission spéciale. Je me suis engagé à les accompagner, car la tâche est encore longue. Je rappelle qu’il ne s’agit aucunement d’un projet personnel, mais bien d’une volonté des membres de retrouver un endroit convivial et un lieu social indissociable avec la pratique et l’esprit sportif.

Enfin, et en cela tous les comités précédents en portent le mérite, nous avons aujourd’hui un club sain financièrement et dont le nombre des membres ne cesse d’augmenter, bientôt 600, ce qui est plutôt réjouissant vu que le tennis n’est plus LE sport à la mode.

Je résumerais mon sentiment par cette petite phrase : “il me semble avoir fait du travail sérieux, sans m’être pris au sérieux” 😉

Je sais que ma sale tronche ne fait pas que des heureux, qu’elle ne laisse pas indifférent, mais je quitte mes fonctions de président le cœur léger, en ayant accompli mes tâches et toujours dans un esprit associatif, en me donnant a 100% pour le club, parfois au détriment de ma vie personnelle.

Je souhaite plein succès au futur Président et l’en remercie déjà, je peux partir l’esprit tranquille.

Merci de m’avoir écouté jusqu’au bout, enfin vous n’aviez pas le choix, je vous souhaite à toutes et tous une belle saison 2014.
Simon Lambelet

Lutry, le 26 mars 2014

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.